Le guide ultime de la DeFi (finance décentralisé)

La structure de ce guide est destinée à fournir un aperçu des finances décentralisées pour les débutants. Je commencerai par expliquer la DeFi et les propriétés qui permettent un système financier ouvert. Ensuite, j’aborderai les concepts et les termes de la finance décentralisée.

N’hésitez pas à passer aux sections qui vous intéressent le plus. Cependant, nous vous recommandons de lire l’ensemble du guide pour bien comprendre comment les protocoles et les applications de la finance décentralisée fonctionnent ensemble.

Note : ce guide n’est pas exhaustif, mais sert d’introduction solide avec des exemples concrets de l’écosystème DeFi d’Ethereum.

Qu’est-ce que la finance décentralisée (DeFi) / la finance ouverte ?

La finance décentralisée – ou finance ouverte – fait référence au changement de paradigme du système financier fermé d’aujourd’hui vers une économie financière ouverte basée sur des protocoles ouverts qui sont interopérables, programmables et composables.

Ethereum crée une nouvelle économie qui intègre la technologie blockchain et la cryptomonnaie aux systèmes financiers actuels.

DeFi ne consiste pas à créer un nouveau système à partir de zéro. Il s’agit de démocratiser le système existant et de le rendre plus équitable en utilisant des protocoles ouverts et des données transparentes.

Comment fonctionne la finance décentralisée ?

La DeFI s’appuie sur les trois principes clés de la blockchain Ethereum afin de révolutionner le système financier existant pour renforcer l’autonomie des individus et offrir une plus grande liberté financière.

Interopérable

Le système financier actuel est constitué de jardins clos (par exemple, les institutions financières) dont la transférabilité ou l’accès bidirectionnel est limité.

Lorsque l’interopérabilité est possible, elle est contrôlée par des intermédiaires et des chercheurs de rente. Le financement ouvert est défini par des plateformes qui peuvent travailler ensemble avec un certain degré de transparence et se compléter les unes les autres.

Programmable

Bitcoin a révolutionné l’argent en créant un actif qui était autosouverain et non engendré par l’influence politique. Ethereum a permis la création de nouveaux types d’instruments financiers et d’actifs plus personnalisables que les produits et services existants. Les actifs et les titres numériques inaugureront une nouvelle ère de mécanismes financiers et de croissance.

Programmation DeFi

Composable

La composabilité fait référence au concept selon lequel quelque chose peut être sélectionné et assemblé en de multiples combinaisons (par exemple, des Legos).

Ethereum a démontré la valeur de la composabilité. Il est devenu un protocole pour d’autres protocoles tels que Maker, UMA, Augur, Compound, et bien d’autres encore.

La DeFi est-elle utile et quel sera son impact sur l’économie mondiale ?

La finance décentralisée permet à toute personne dans le monde d’avoir accès aux services financiers traditionnels. Grâce à la technologie de la chaîne de blocs, la DeFi élimine les intermédiaires et les barrières d’entrée.

Certes, les applications et les services de DeFi ont le potentiel d’offrir de plus grands avantages aux citoyens des pays en développement et des économies moins stables.

Toutefois, les avantages de la DeFi peuvent encore être réalisés par ceux des pays développés, notamment en ce qui concerne l’obtention de prêts, l’investissement dans de nouveaux actifs et de nouveaux modèles de génération de revenus.

Combien d’argent est bloqué dans la DeFi ?

Une métrique couramment utilisée dans DeFi est le montant d’argent qui est « verrouillé » ou dans les protocoles.

Tout comme les banques et les grandes entreprises utilisent le capital pour créer des billions de valeur de produits financiers et de dérivés. Les protocoles Ethereum utilisent le capital pour créer de la valeur pour les produits et les applications de DeFi.

Le capital (Ether, dollars, autres actifs) qui est stocké dans ces protocoles est appelé le montant « verrouillé dans DeFi ». Le montant bloqué en dollars est relativement insignifiant, cependant, le montant bloqué en termes d’Ether ou d’autres cryptomonnaies peut signifier la croissance du protocole de la DeFi.

Que sont les Stablecoins ?

Les Stablecoins sont des crypto-actifs qui maintiennent une valeur stable par rapport à un prix cible (par exemple, le dollar américain).

La plupart des Stablecoins en cours de développement se concentrent sur un modèle de collatéral fiat. Ce modèle est plus facile à stabiliser et à intégrer dans le système financier existant.

Les banques et les institutions financières peuvent plus facilement utiliser un Stablecoin libellé dans une seule monnaie ou un panier de monnaies. Par opposition à un Stablecoin soutenu par des cryptomonnaies telles que le bitcoin ou l’éther.

De nombreuses entreprises tentent de créer des stablecoins qui peuvent être utilisés dans le monde entier.

Que sont les protocoles de prêt et d’emprunt Crypto ?

La DeFi permet aux utilisateurs d’obtenir un prêt sans l’aide d’une partie ou d’un intermédiaire de confiance, comme une banque.

MakerDAO est l’une des premières applications qui permet aux utilisateurs de n’importe où d’obtenir un prêt. Maker Vaults exige un dépôt d’Ether et prête ensuite des DAI à l’utilisateur.

Cependant, une mise en garde s’impose : les utilisateurs doivent conserver un ratio de garantie d’au moins 150%.  Ainsi, si vous placez 1 DAI dans une chambre forte au prix de 162$, le contrat de prêt sera automatiquement liquidé si le DAI tombe en dessous de 89$.

Bien que ce type de prêt exige le dépôt d’un capital plus important au départ, il permet aux particuliers de conserver leurs actifs sous-jacents (Ether). Imaginez donc une situation dans laquelle vous pourriez déposer un type d’actif que vous prévoyez de conserver pendant un certain temps, comme les indices S&P 500.

Avec ce type de structure de prêt, vous pourriez obtenir un prêt sur votre capital sans avoir à le vendre. Toutefois, cette structure n’est pas particulièrement utile pour emprunter de grosses sommes d’argent, elle peut aider les particuliers à emprunter de plus petites sommes.

Plus récemment, d’autres types de protocoles de prêt et d’emprunt ont été mis en place en plus d’Ethereum. Ces protocoles comprennent notamment Compound, Fulcrum, Aave, et bien d’autres. Compound et Fulcrum créent tous deux des pools de capitaux permettant aux utilisateurs de prêter ou d’emprunter des crypto-actifs, notamment des DAI, des USDC (monnaie stable de Coinbase), de l’Ether, etc.

Les protocoles de prêts et d’emprunts cryptés permettent essentiellement de lever les obstacles à l’accès aux capitaux. Pour obtenir un prêt dans le système financier traditionnel, il faut se rendre dans une banque et remplir les conditions nécessaires (crédit score, emploi, etc.).

Souvent, ces exigences peuvent nuire aux personnes qui ont le plus besoin de prêts, comme les travailleurs indépendants, les étudiants, les entrepreneurs locaux ou les membres de communautés défavorisées.

L’accès au capital est une condition préalable fondamentale pour pouvoir obtenir une liberté financière qui est souvent gardée et contrôlée par les institutions.

Prêt monnaie DeFi

Comment puis-je obtenir un prêt ou gagner des intérêts sur ma cryptomonnaie ?

Tout le monde peut utiliser le protocole Compound en téléchargeant MetaMask ou un autre porte-monnaie électronique.

Dharma – une société qui était à l’origine en concurrence avec Compound – utilise maintenant le protocole de Compound pour offrir à ses clients le meilleur taux d’intérêt possible. Dharma y parvient grâce à son « portefeuille intelligent » qui dépose automatiquement les fonds des clients dans le protocole Compound.

Plus récemment, de nombreus exchange, comme Binance, ont également commencé à offrir des services d’emprunt et de prêt pour diverses cryptomonnaies.

Bien que l’utilisation d’un exchange soit considérée comme une option plus centralisée que le Compound, elle est sans doute moins centralisée qu’une banque traditionnelle parce que Binance et d’autres bureaux de change utilisent des stablecoins et des crypto-actifs décentralisés qui ne sont pas contrôlés par un seul pays (par exemple, le dollar américain).

Quels sont les meilleurs protocoles et sociétés de crypto-prêts/payeurs d’intérêts ?

Toutefois, les prêts et les emprunts de DeFi ne se limitent pas à la recherche des meilleurs taux d’intérêt. Il existe une multitude de facteurs à prendre en compte avant d’utiliser un protocole de prêt, notamment le risque lié aux contrats intelligents et le montant des liquidités mises en apport.

Pour aider les membres de la communauté et les nouveaux utilisateurs, ConsenSys a créé le DeFi Score, une valeur unique et constamment comparable pour mesurer le risque de la plateforme, basée sur des facteurs tels que le risque des contrats intelligents, la collatéralisation et la liquidité.

Le DeFi Score est un cadre permettant de quantifier le risque dans les pools de prêts sans autorisation. Conçu à l’origine par une équipe de ConsenSys, le projet est désormais open source et ouvert à la contribution de la communauté.

Vous devez évaluer tous ces facteurs avant de choisir le protocole/l’entreprise avec lequel vous avez décidé de prêter.

Qu’est-ce qu’un DEX (échange décentralisé) ?

Les systèmes financiers fonctionnent sur des marchés ouverts et nécessitent des mécanismes robustes de négociation et de transfert de valeur. Jusqu’à présent, le paysage du commerce de cryptomonnaies est principalement dominé par quelques grands acteurs, principalement Coinbase, Kraken, Gemini, Bitstamp, Bitfinex et Binance. Tous ces échanges sont centralisés et donc contrôlés par un groupe de personnes ou de sociétés.

Les bourses décentralisées offrent un nouveau modèle de commerce et d’échange d’actifs qui ne nécessite pas de recourir à un intermédiaire unique ou à un oligopole (contrôlé par quelques individus/entreprises).

Uniswap est apparu l’année dernière comme la bourse décentralisée (DEX) idéale pour échanger des cryptomonnaies de manière désintermédiée. En novembre 2019, Uniswap a rapporté un volume de transactions de plus de 8 millions de dollars sur une période de 24 heures.

Uniswap représente actuellement 33% de tout le volume DEX qui dépasse IDEX et Kyber. Une autre bourse décentralisée, dYdX, a développé une plateforme combinant le trading, l’emprunt et le prêt. La bourse décentralisée dYdX agrège les prix au comptant et prête des liquidités sur plusieurs bourses pour ses utilisateurs. Parmi les autres bourses ou protocoles décentralisés, citons 0x, AirSwap, Bancor, Kyber, IDEX, Paradex et Radar Relay.

La société Alethio, spécialisée dans l’analyse de la chaîne des blocs, a créé DEXWatch afin de surveiller l’activité des bourses décentralisées, notamment les jetons, les traders et les transactions. DEXWatch présente des graphiques et des diagrammes de l’activité boursière décentralisée.

Que sont les marchés prédictifs ?

Les marchés prédictifs sont des plateformes qui permettent aux individus de parier ou de jouer sur le résultat d’événements, de jeux, d’élections, etc. Predictit est l’une des applications de marché de prédiction les plus connues, bien que les utilisateurs de différents pays ne soient pas autorisés à créer des comptes et à utiliser l’application.

De nombreuses juridictions à travers le monde n’autorisent pas les individus à parier ou à miser sur des événements spécifiques, y compris les élections, les sports, les résultats judiciaires et d’autres événements controversés.

Ethereum permet des marchés de pronostics qui peuvent fonctionner en dehors des limites juridictionnelles, fournissant un véritable marché de pronostics auquel tout le monde peut accéder dans le monde entier. Pourquoi est-ce important ? Les plateformes et les applications des marchés prédictifs reposent sur la « sagesse de la foule » pour décider de la probabilité de tout résultat. Ce concept, basé sur des preuves scientifiques avérées, affirme qu’un grand nombre de personnes (la foule) sera presque toujours plus précis que les experts individuels lorsqu’il s’agit de prédire l’issue d’événements généraux.

Boule de cristal pour prédire l'avenir

Quels sont les marchés prédictifs sur Ethereum ?

Augur est une plateforme de marché de prédiction dans laquelle tout individu peut créer ou parier sur un marché (jeu, événement, élection). Le protocole Augur, qui se situe au sommet de la blockchain Ethereum, permet aux individus d’acheter ou de vendre des actions d’un résultat potentiel.

Le tournoi de prédiction boursière de Numerai, où les scientifiques créent des modèles pour les échanges sur le marché boursier, exige que les scientifiques parient sur leurs propres prédictions avec un capital personnel sous forme de jetons RMN. Les scientifiques sont ensuite récompensés en fonction de l’exactitude de leurs prévisions et du montant du capital qu’ils ont placé. Plus un individu est convaincu, plus il est prêt à parier ou à miser sur son modèle commercial.

En outre, Numerai a créé le protocole Erasure qui fournit un marché de données où les individus peuvent utiliser leurs connaissances spécifiques pour vendre des prédictions ou des informations sur le monde qui sont transparentes et contractuellement applicables. Le tournoi Numerai et le marché Erasure offrent à tout individu la possibilité de gagner un revenu basé sur ses compétences ou ses connaissances personnelles uniques.

Comment fonctionnent les marchés de prédiction ?

Par exemple, un créateur de marché peut générer le marché pour : « Quelle équipe va gagner la Ligue des champions ? »

Le créateur du marché peut définir un ensemble de résultats possibles, comme la « Juventus » ou le « Real Madrid ». Au départ, ces options sont divisées en actions, toutes les actions totalisant 1,00 $, soit une probabilité de 100 %. La possession d’une action gagnante rapporte 1,00 $. Par exemple, s’il y a 51 % de chances que le Real Madrid gagne – et c’est le cas – chaque actionnaire du Real Madrid recevra 1,00 $ par action.

Qu’est-ce qu’une loterie sans perte ?

Une loterie sans perte se réfère à une loterie standard dans laquelle les participants ne perdent pas leur investissement initial. Les loteries sans perte mettent en commun tout l’argent des billets achetés et investissent l’argent dans un type d’actif. Le rendement de l’actif sur une période prédéterminée est ensuite distribué au gagnant de la loterie.

PoolTogether, une loterie sans perte basée sur Ethereum, permet aux particuliers d’acheter des billets de loterie en utilisant le DAI. PoolTogether permet à quiconque d’acheter un billet de loterie en DAI, puis le produit est conservé en Compound (générant des intérêts) pendant une certaine période (semaine, mois, année). Le gagnant de la loterie reçoit l’intérêt combiné qui a été accumulé de tous les fonds communs et tous les autres (les perdants) reçoivent leur argent original en retour.

Alors que les loteries sans perte limitent la hausse du montant que tout individu peut potentiellement gagner, ce type de loterie évite la perte chronique dont souffrent de nombreux individus lorsqu’ils jouent à des billets de loterie.

Que sont les actifs synthétiques ?

Les actifs synthétiques ne sont pas propres à la finance décentralisée. La plupart des gens savent maintenant pourquoi la crise financière du logement de 2008 s’est produite : Les grandes banques ont pris un tas de titres adossés à des hypothèques (obligations, produits financiers, etc.), puis ont créé de nouveaux produits dérivés et des titres synthétiques qui ont été principalement utilisés pour spéculer sur les hypothèques et le marché du logement. Lorsque le marché du logement s’est effondré, la valeur de tous les titres adossés à des créances hypothécaires s’est effondrée ainsi que la plupart des actifs synthétiques qui étaient en quelque sorte dérivés de ces autres titres.

Cela ne veut pas dire pour autant que les outils et les mécanismes financiers de la spéculation sont intrinsèquement mauvais. Les outils et les mécanismes de spéculation sont un élément essentiel pour toute nouvelle classe d’actifs, en particulier un actif qui vise à être le fondement d’un système financier ouvert. La crise financière de 2008 a été, en partie, plus dramatique parce qu’une grande partie des informations – de la notation des obligations à la tarification des actifs – était contrôlée par des entités centralisées qui n’étaient pas transparentes. Un aspect essentiel d’Ethereum est que ces protocoles sont ouverts et accessibles à tous.

Actuellement, les entreprises créent des protocoles qui permettront la création d’actifs synthétiques et de dérivés codés par des contrats intelligents. L’UMA (Universal Market Access) est en train de créer une plateforme de produits dérivés fournissant des contrats standardisés pour les produits financiers. Une autre société de cryptologie, Synthetix, développe un protocole qui permet la création et l’émission d’actifs synthétiques tels que les cryptomonnaies, les devises fiduciaires et les matières premières.

Les actifs synthétiques et les produits dérivés fournis par les protocoles open source généreront de la valeur pour les investisseurs qui cherchent à se couvrir contre les risques, à diversifier l’allocation du capital et à trouver des mécanismes pour augmenter le retour sur investissement. Il n’y a pas de limites aux types de produits dérivés qui peuvent être créés à l’aide de cryptomonnaies.

Par exemple, il existe déjà plus d’une douzaine de variantes du DAI qui ont été créées par d’autres protocoles de DeFi. La transparence des données d’Ethereum, combinée à la possibilité de s’appuyer sur d’autres protocoles basés sur Ethereum et de fonctionner avec eux, offre des possibilités illimitées pour ce qui peut être créé dans l’écosystème de la finance décentralisée.

DeFi pour les paiements

Comme le monde passe naturellement aux paiements numériques natifs, les mécanismes de paiement par crypto – qui pourraient devenir la monnaie d’origine d’Internet – seront davantage utilisés dans les transactions quotidiennes.

Ethereum permet naturellement à quiconque d’effectuer des paiements ou des transactions transfrontaliers sans avoir à payer les frais d’intermédiation habituels des services financiers traditionnels.

Ethereum permet également d’effectuer des micropaiements et permet aux particuliers d’effectuer des transferts de fonds en toute simplicité. Les paiements et les transferts de fonds mondiaux sont aujourd’hui effectués par un certain nombre d’intermédiaires qui exigent des frais pour leur service. Il faut de 2 à 7 jours et coûte en moyenne 6,94 % pour envoyer 200 dollars d’un pays à l’autre. DeFi peut rationaliser les processus de paiement et de remise, ce qui réduit les délais de règlement et diminue considérablement les coûts pour les utilisateurs du monde entier.

Quelles sont les entreprises qui acceptent Bitcoin et Ether pour les paiements ?

De plus en plus d’entreprises acceptent le bitcoin, l’Ether ou le DAI comme méthode de paiement à mesure que l’écosystème de la cryptomonnaie se développe. Lolli permet aux utilisateurs de gagner des bitcoins lorsqu’ils font des achats en ligne.

Bien qu’il soit impossible de payer sur Amazon avec de l’Ether ou du DAI, de plus en plus d’entreprises offriront cette option dans les années à venir.

Qu’est-ce que la banque décentralisée ?

Bâtiment d'une banque

La banque décentralisée fait référence au concept d’obscurcir le besoin d’un compte bancaire. 70% des Philippins ne sont pas bancarisés et n’ont pas accès à un compte chèque ou à un compte d’épargne. Cela n’est pas rare, car des milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès au même système financier que celles des économies plus développées.

Pour que les personnes non bancarisées aient accès aux services financiers, il faudra combiner l’IoT et la technologie blockchain.

DeFi développe de nombreuses applications et services bancaires décentralisés, notamment les emprunts et les prêts, les paiements et les investissements. D’autres caractéristiques importantes, telles que l’identité, les portefeuilles cryptés, l’assurance, le stockage de données, et bien d’autres encore, sont toutes développées par des particuliers ou des entreprises au sein de l’écosystème Ethereum élargi.

Que sont les Oracles ?

Un oracle est un système qui fournit des données externes pour une utilisation sur la chaîne. Sans oracle, un contrat intelligent sur Ethereum ne pourra effectuer des opérations qu’avec des données de la chaîne. Les oracles élargissent les cas d’utilisation potentiels des contrats intelligents, notamment dans les domaines de l’assurance, de la finance et des marchés de prévisions plus robustes.

Fournisseur d’oracle décentralisé, Rhombus divise les oracles en deux grandes catégories :

  • comment l’oracle est activé
  • comment l’oracle répond

L’API Rhombus pour l’exécution des oracles dispose de fonctions prévisibles et orientées vers les ressources qui vous permettent de relier un contrat intelligent à des données du monde réel. La capacité d’accéder à des données précises et fiables est de la plus haute importance lorsque de grosses sommes d’argent sont distribuées, comme c’est le cas avec les applications financières décentralisées. Pour en savoir plus sur les oracles, visitez le site Ethereum.org.

Comment pouvez-vous participer à la DeFi ?

Pour participer ou développer l’adoption Ethereum, vous pouvez commencer par acheter du DAI et l’utiliser là où vous pouvez/vivez.

Si vous êtes un développeur, contribuez aux projets et aux outils open source qui visent à faire connaître DAI et les stablecoins dans le monde.

Si vous êtes un passionné, éduquez qui vous pouvez, écrivez ou traduisez des articles dans différentes langues. Ce qui rend la crypto unique, c’est la communauté mondiale du logiciel libre et tout le monde est le bienvenu.

Autres questions fréquemment posées

Interrogations DeFi

Quelle sera l’importance de la blockchain pour l’économie mondiale ?

Les réseaux à chaînes multiples, en particulier Ethereum, vont fondamentalement changer le fonctionnement de l’économie mondiale en réduisant les coûts d’exploitation, en éliminant les intermédiaires et en créant de nouveaux marchés.

Il est évidemment impossible de prédire ce que sera l’avenir dans dix ans, mais la technologie des chaînes de blocs fera partie intégrante des fonctions commerciales et de la vie quotidienne.

En savoir plus sur l’impact de la technologie blockchain sur diverses industries mondiales, notamment la gestion de la chaîne d’approvisionnement, l’énergie, les pouvoirs publics, l’immobilier, etc.

Peut-on tirer profit d’un investissement dans les stablecoins comme le DAI ou l’USDC ?

Les Stablecoins sont conçus pour réduire l’instabilité des cryptomonnaies (bitcoin, éther) en maintenant une valeur constante.

Par conséquent, l’achat de DAI ou d’USDC et leur maintien dans votre portefeuille n’entraînera pas d’augmentation de la valeur.

Toutefois, divers protocoles de prêt de cryptocrédits tels que Compound et Fulcrum offrent un intérêt pour le prêt de stablecoins comme le DAI ou l’USDC.

Ainsi, bien que vous ne puissiez pas profiter de l’augmentation de la valeur des pièces stables, il est possible d’en tirer indirectement profit en prêtant des stablecoins que vous n’utilisez pas – de la même manière que votre banque fournit un taux d’intérêt pour la conservation de vos espèces en banque.

La différence est que les banques offrent des taux d’intérêt très faibles alors que les protocoles de prêt peuvent générer des rendements de l’ordre de 4 à 9 % selon le protocole. L’utilisation de tout protocole de prêt crypté comporte un risque supplémentaire, que vous pouvez découvrir sur Defi Score.

Les cryptomonnaies paient-elles des dividendes ?

La plupart des cryptomonnaies ne rapportent pas de dividendes au sens traditionnel du terme. L’éther, la monnaie de cryptographie native d’Ethereum, ne rapporte pas de dividendes, pas plus que le bitcoin.

Cependant, les jetons de sécurité et autres cryptocrédits financiers peuvent, selon leur conception, verser des dividendes ou donner droit à une part des revenus de l’entreprise.

Existe-t-il une meilleure chaîne de blocs DeFi qu’Ethereum ?

Non. Ethereum a établi une emprise dominante sur les applications financières décentralisées, en partie parce qu’Ethereum compte quatre fois plus de développeurs que le prochain réseau en chaîne.

Alors que d’autres réseaux de chaînes de blocs ont gagné en popularité pour les applications de jeux d’argent, la nature plus centralisée d’autres chaînes de blocs a entraîné une diminution des applications financières.

La nature décentralisée d’Ethereum garantit que les individus font confiance aux protocoles et aux applications qui se développent sur ce réseau.

Quelles sont les applications blockchain dans les services financiers ?

La chaîne d’Ethereum permet de mettre en place des réseaux commerciaux plus ouverts, plus inclusifs et plus sûrs, des modèles de fonctionnement partagés, des processus plus efficaces, des coûts réduits et de nouveaux produits et services dans le domaine de la banque et de la finance.

Elle permet d’émettre des titres numériques dans des délais plus courts, à des coûts unitaires plus faibles, avec un niveau de personnalisation plus élevé. Les instruments financiers numériques peuvent être adaptés aux demandes des investisseurs, ce qui permet d’élargir le marché pour les investisseurs, de réduire les coûts pour les émetteurs et de diminuer le risque de contrepartie.

Comments (No)

Leave a Reply

dictum dapibus quis, adipiscing commodo leo. in ut efficitur.